[20:36] Jean-Marc Thibault s'en est allé à 93 ans [20:14] Cannes 2017 : Nicole Kidman, Diane Kruger, et Joaquin Phoenix récompensés [18:28] 3 raisons de speeder avec "Les infiltrés" [15:30] Caroline Fontenoy : "J'espère que l'émission suscitera des vocations” [13:27] Vent de belgitude à "Versailles" [09:20] Quand "La La Land" prend vie au Hollywood Bowl… [18:11] Marie-Christine Barrault : "On ne me fait jouer que des monstres" [17:20] "Red Nose Day Actually" : un personnage en plus pour les USA [14:23] "Tandem" : des ex forcés de bosser ensemble [13:27] Ariana Grande annonce un concert en hommage aux victimes
29 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 18 Février 2017

Georges Brassens : le public ne l'oublie pas !

Georges Brassens : le public ne l'oublie pas !
© Facebook / Brassens Georges
France 2 consacre ce soir une émission spéciale à la poésie et au génie d'un artiste disparu il y a 35 ans. Portrait.

Admiré par ses pairs dans les années 1970, Georges Brassens continue de fasciner. La preuve : avec « Merci Brassens », la nouvelle scène musicale lui rend hommage. D’Amir à Olivia Ruiz, en passant par Joyce Jonathan et Slimane, tous vont reprendre quelques-uns de ses plus grands titres. Une jeune génération qui n’a pas connu l’artiste, mais découvre aujourd’hui son parcours et son immense talent.

Né le 22 octobre 1921, Georges Brassens est un petit garçon comme les autres. Très tôt, sa maman, Elvira, l’inscrit dans une institution catholique afin que son enfant ait une éducation stricte. Mais voilà, le papa, Jean-Louis, est contre cette scolarité dans cet établissement. Deux ans plus tard, le petit Georges se retrouve alors dans une école communale. Il n’est pas très studieux… Aux devoirs, il préfère les jeux et les bagarres. Pour le punir, sa mère interrompt ses cours de solfège, ce qui ne l’empêche pas de griffonner des poèmes dans sa chambre. Les années passent, et l’enfant, devenu adolescent, écrit sans cesse. Il sait pertinemment que c’est à la chanson qu’il consacrera sa carrière.

Rattrapé par la guerre

Alors que tout semble lui sourire, la Seconde Guerre mondiale approche et le jeune homme, âgé de 22 ans, est convoqué par la mairie de son village et se voit contraint de se rendre en Allemagne, à Basdorf précisément, afin de travailler dans une manufacture de moteurs d’avion. Durant les pauses, Georges… écrit, écrit et écrit. Ses efforts sont récompensés dans les années 1950 grâce à quelques professionnels, comme Patachou. Les radios s’arrachent les titres de l’artiste tels que « Les copains d’abord », « Les amoureux des bancs publics »… De passage à Knokke en 1955, il confie à « Ciné-Télé-Revue » que lorsqu’il répète de nouvelles chansons, c’est toujours avec la même guitare. « Je l’ai achetée voilà dix ans à un ami sans argent, pour lui rendre service. »

Toujours dans les années 1950, Georges Brassens est contacté par le réalisateur René Clair pour jouer dans son film « Porte des Lilas », dans lequel il lui demande d’incarner son propre personnage. Il hésite, mais finit par accepter. « Le cinéma n’est pas un art, ce n’est rien du tout », déclare-t-il en plaisantant à l’un de nos journalistes. « C’est une reproduction de la vie. Je ne crois pas aux grands chefs-d’œuvre du cinéma. L’art est une chose éternelle, universelle. Il est plus facile de faire un film qu’un poème. » Le message est clair : il ne faut plus lui parler du 7e Art !

Maudit cancer

1964. Les amis de Georges s’inquiètent pour son état de santé. Le chanteur apparaît terriblement amaigri lors d’une émission de télévision. Les rumeurs circulent. L’artiste préfère cacher son mal, avec le sourire : « Le cancer ? Je ne me suis jamais débiné devant un obstacle. J’ai pour habitude de me battre », nous révèle-t-il alors. « J’ai subi une grave opération aux reins, c’est tout. Et maintenant, je réapprends à vivre. » Creusé, ravagé, Georges Brassens décédera le 31 octobre 1981. Il avait 60 ans.

Fabrice Staal


"Merci Brassens" – 20 h 55 – France 2


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes