[15:09] Dans la fratrie de... Benjamin Deceuninck [14:07] "Les Tuche 3" : les premières images ! [13:34] Ingrid Franssen de Bel RTL à Nostalgie [13:12] Un film comme un tonneau vide impossible à arrêter [12:40] Agathe Lecaron rejoint "Les Grosses Têtes" [11:36] Gérard Miller : "Le destin de Lady Di ressemble à celui de Grace Kelly" [11:09] "Stranger Things" s'arrêtera après 4 saisons [10:20] Et l'acteur le mieux payé en 2017, est... [08:47] Julie Denayer à l'investigation [16:51] Une rentrée hot pour RTL-TVI
23 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 07 Octobre 2016

Le film "Frequency" adapté en série !

Le film
© CW
Dans la série que vient de lancer la chaîne The CW, une jeune détective entre en contact, par la voix, avec son père pompier décédé vingt ans auparavant.

Il y a juste 16 ans, le film "Frequency" ("Fréquence Interdite") montrait comment un jeune policier entrait en contact, via une vieille radio, avec son père pompier décédé dans un incendie bien des années auparavant. Des retrouvailles défiant la logique et changeant forcément les événements du passé... Doté d'un scénario très original, ce long-métrage avec Dennis Quaid et Jim Caviezel a été adapté en série télé ! Et celle-ci, intitulée "Frequency", a été lancée ce mercredi à 21h par la chaîne The CW, qui diffuse déjà notamment  "Jane The Virgin" ou "Arrow".

Dans cette nouvelle version, c'est Raimy Sullivan (Peyton List), une jeune détective de la police de New York, qui entre en communication avec son père Frank (nom identique à celui du film), qui était lui-même policier et est mort en mission il y a juste vingt ans. Pour refaire l'histoire et éviter que son père ne perde ainsi la vie, Raimy va devoir élucider avec lui le mystère d'un crime perpétré il y a donc deux décennies. Et ça n'est pas coton, d'autant qu'en modifiant le passé et réécrivant leur destin, les deux risquent d'affecter celui des gens qu'ils aiment.


On a trouvé ce premier épisode de bonne tenue et ouvrant déjà des boîtes dont on se demande ce qu'elles contiennent. Voilà une introduction assez forte pour donner envie de voir la suite. Mais il y a actuellement cinq cents séries sur les chaînes américaines et bien sûr Netflix, Amazon Prime, Hulu... Difficile donc de trier !

Ce mercredi, 1,362 million de curieux étaient au premier rendez-vous de "Frequency".

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes