[17:00] Jude Law au pays de "Harry Potter" [16:37] Jean Gabin, l'homme qui ne se rêvait pas acteur [16:20] "Alien 5" verra-t-il le jour ou non ? [16:00] "Plus belle la vie", c'est fini pour Céline Vitcoq [15:28] "C'est grave docteur ?", la nouvelle émission de RTL-TVI [13:50] Nicolas-Xavier Ladouce : "La météo fascine tout le monde" [13:17] La fin de "Ah c'est vous" ? Benjamin Maréchal nuance... [11:44] Emmanuel Macron dans "Touche pas à mon poste" ! [11:13] Deux spots télés pour "Wonder Woman" [10:50] Roman Polanski à Cannes
29 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 02 Décembre 2016

Bruno Solo sur la fin de "Deux flics sur les docks"

Bruno Solo sur la fin de
© Reporters
"Si nous reprenons, ce sera dans deux ans avec ce qu'on appelle un préquel, intitulé "Deux flics", dans lequel je m'investirai aussi côté production" assure le comédien français.

L’ambiance brumeuse des romans de Graham Hurley, ce personnage de flic qui cache ses failles, le tandem que vous formez avec Jean-Marc Barr : autant d’éléments qui motivent votre envie de retrouver ces docks ?
Effectivement. C’est une double rencontre. Il y a ce personnage que j’adore jouer. Winckler est un policier qui flirte avec les limites de la loi et a le sentiment de rendre la vraie justice. Un peu comme Clint Eastwood dans "Dirty Harry", la violence en moins. Faraday est beaucoup plus légaliste. J’aime bien cet antagonisme. L’autre grande rencontre, c’est celle avec Jean-Marc, qui est devenu quelqu’un d’essentiel dans mon parcours d’être humain. C’est un ami, un homme dont je me sens extraordinairement proche. Il est nomade, on ne se voit donc pas souvent, mais c’est toujours avec une immense chaleur.

Jean-Marc Barr nous a confié : "Jouer avec Bruno, quel cadeau !" On imagine que vous lui rendez la politesse sans vous forcer…
Ah oui ! C’est un bonheur de jouer avec lui. On a des discussions hors plateau qui sont larges et basées sur la curiosité. Lorsque j’avais fait sa connaissance, je lui avais dit vouloir un jour travailler avec lui. Il m’avait répondu avec le même enthousiasme, et deux ans plus tard, on nous proposait "Deux flics sur les docks". C’était comme une évidence. On se retrouve dans une pudeur, une délicatesse, une bienveillance que j’exprime peut-être d’une manière plus tonitruante.

A-t-il changé depuis qu’il est devenu papa ?
Il est un peu plus inquiet. Mais fou de joie. Souvent, il me dit : « Regarde cette photo, c’est mon fils ! » Il a voulu cet enfant. C’était un souhait très fort. Je pense qu’il va être un père merveilleux, il est tellement dans l’envie de transmettre…

Il paraît que la série va s’arrêter. Vous devez être d’autant plus déçu…
Elle s’arrête, du moins sous cette forme-là, parce que nous sommes arrivés au bout des douze épisodes. Si nous reprenons, ce sera dans deux ans avec ce qu’on appelle un préquel, intitulé "Deux flics", dans lequel je m’investirai aussi côté production. Ce qui me motive, c’est l’envie de continuer avec Jean-Marc et le fait qu’on a encore beaucoup de choses à exploiter avec ces deux personnages. Oui, on serait frustrés si ça ne continuait pas.

L’atmosphère sombre et désenchantée de "Deux flics sur les docks" plaît visiblement. Comment l’expliquez-vous ?
Les gens sont attachés à ces personnages qui dégagent de l’humanité. Ce ne sont pas des superhéros. Ils ne sortent pas leur flingue toutes les trente secondes. Le public français aime ces histoires ou la psychologie a son importance.

Vous jouez actuellement « L’heureux élu » au théâtre, avec Yvan Le Bolloc’h. C’est la conjonction d’une envie de vous retrouver ?
Exactement. On voulait une pièce de troupe et on l’a trouvée par le biais d’Eric Assous. Elle combine tout ce qu’on aime. C’est une comédie qui a un fond social assez ambitieux. On appréhendait un peu de revenir treize ans plus tard en duo. La pièce marche très fort. La tournée qu’on entreprendra nous emmènera certainement en Belgique.

Bernard Alès


"Deux flics sur les docks" – 21h – France 2


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes