[11:52] "Les feux de l'amour" s'embrasent sur TF1 [11:23] L'histoire de Flavie Flament sur petit écran [10:44] Jeanfi Janssens : "Je joue dans le prochain Dany Boon" [10:27] 3 raisons de voyager avec Walter Mitty [09:41] La Reine Margot : mythe ou réalité ? [17:03] Un travail passionnant et oppressant [16:32] Michael Nyqvist n'est plus [16:16] « “C'est mon choix”, c'est truqué ! » [15:25] DALS : Au revoir, Pietra ! [15:09] Les Sisters à la télé
29 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Actu | 20 Juillet 2015

Un noyé chez Demi Moore : on a plus de détails

Un noyé chez Demi Moore : on a plus de détails
© Reporters
Le jeune homme qui a perdu la vie dans la piscine de l'actrice ne savait pas nager. Quand ses amis ont remarqué qu'il n'était plus parmi eux, il était déjà trop tard. Voici plus de précisions sur le drame.

Ce dimanche 19 juillet au petit matin, le corps sans vie d'un jeune homme de 21 ans a été retrouvé dans la piscine de la propriété de Demi Moore à Beverly Hills. En apprenant la nouvelle, l'actrice de 52 ans, qui ne se trouvait pas là-bas au moment des faits, s'est dite "absolument sous le choc".

Samedi soir, l'assistant de Demi avait organisé une fête chez sa patronne, et un certain Edenilson Steven Valle faisait partie des invités. Après avoir remarqué que ce dernier avait disparu depuis une dizaine de minutes, ses amis ont découvert son corps flottant au bout du bassin. C'est la version qu'a livrée Fred Corral, lieutenant du coroner du comté de Los Angeles. Selon lui, les amis et la famille d'Edenilson Steven Valle ont confirmé qu'il ne savait pas nager. Les urgences sont arrivées sur place vers 5.15 h du matin et ont tenté de ranimer la victime, qui fut déclarée morte quinze minutes plus tard.

Face à cette tragédie, Demi Moore a tenu à communiquer ces mots : "Je suis absolument sous le choc. J'étais avec mes filles à l'étranger pour une fête d'anniversaire lorsque j'ai appris l'effroyable nouvelle. La perte d'un enfant est une tragédie inconcevable, et mon coeur se tourne vers la famille et les amis de ce jeune homme. En cette période douloureuse, je demande s'il vous plaît de respecter la vie privée de tout qui est concerné ici."

Une enquête est évidemment en cours quant à la mort de Valle, mais la thèse de l'accident pur et simple est déjà privilégiée.

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.



imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes