[23:00] Triste week-end pour "Happy Days" [16:42] Faustine Bollaert quitte M6 [16:06] La semaine "télé" par Fabrice Staal [15:22] L'agenda des super-héros [14:07] "Fast & Furious" : bientôt le spin-off ? [13:46] L'essence d'un génie [12:52] "Top Chef" : dans les coulisses de la finale [11:48] "Bienvenue chez nous", "Bienvenue à l'hôtel", "Bienvenue..." [10:38] Quand GuiHome vote en France ! [10:10] Loïc Nottet : petit homme, grand artiste
25 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 02 Octobre 2016

"Cellule de crise" : David Pujadas, en ordre de marche

© France 2
Incarné par le journaliste de France 2, le magazine révèle, à travers un récit moderne, ce qui ne se raconte jamais.

En janvier dernier, le premier numéro de "Cellule de crise" livrait un récit chirurgical minute par minute des journées dramatiques qui ont touché la France, de la tuerie de « Charlie Hebdo » à la prise d’otages à l’Hyper Cacher. Les équipes de production ont eu recours à de nombreuses reconstitutions 3D et cartographies permettant au téléspectateur de mieux appréhender le déroulement des faits. Cette approche clinique des événements, enrichie par les témoignages de plusieurs représentants du gouvernement, a suscité l’engouement du public. Par conséquent, France 2 a commandé rapidement de nouvelles enquêtes. A travers ce deuxième numéro, consacré à la guerre au Mali, le magazine livre l’enchaînement chronologique d’une crise et sa gestion par la machine d’Etat depuis l’intérieur du système.

Présence d'un otage

Les reportages portent sur des faits, des choix stratégiques, mais aussi sur des faiblesses, des lacunes et les conséquences de ces derniers. Mais alors, à quel moment David Pujadas intervient-il ? « Dès le début », réplique Frédéric Boisset, rédacteur en chef du magazine. « Nous lui livrons des comptes rendus très précis et réguliers. Il intervient tel un super-consultant tout au long de la préparation du film. Avant la diffusion, nous rédigeons les plateaux ensemble et préparons les interviews qu’il mènera. Son implication est très importante pour nous, surtout au niveau politique, car son nom agit tel un sésame face aux portes des ministères », souligne-t-il. Parmi les intervenants présents, les grands patrons de l’armée, Laurent Fabius, un otage, le Premier ministre malien, des indépendantistes touaregs, des hommes de terrain des forces spéciales qui témoignent anonymement. Tous ceux qui ont combattu le terrorisme craignent aujourd’hui les représailles et n’apparaissent que floutés ou à visage couvert.

« Cellule de crise » propose une reconstitution méticuleuse des événements et offre aux téléspectateurs de nouveaux éléments de compréhension sur des situations dont ils croient presque tout savoir. Mais pour quelle raison ce deuxième numéro est-il consacré à la guerre au Mali ? « Parce que l’opération Serval (qui s’est déroulée de janvier 2013 à juillet 2014) est la plus importante opération militaire menée dans le pays par la France depuis des décennies en termes de déploiement humain », explique Frédéric Boisset. « Elle illustre au mieux la machine de guerre en mouvement et l’Etat en ordre de bataille. » Après plusieurs mois d’enquêtes depuis Paris, une équipe de journalistes est restée une vingtaine de jours sur place pour réaliser les interviews et filmer les différents lieux où ont eu lieu des épisodes marquants. L’équipe a disposé d’images d’archives de l’armée. Et pour des opérations non couvertes par les médias, comme les combats des forces spéciales ou une prise d’otages, les scènes sont évoquées grâce à des illustrations retravaillées en infographie 3D et expliquées par un commentaire.

Les prochains sujets de "Cellule de crise" porteront sur les attentats du 13 novembre et la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Maxime Guény


"Cellule de crise - Mali : les secrets d'une guerre contre le terrorisme" – 23h05 – France 2


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes