[09:53] Robin Thicke : un bébé en route [09:28] Hill Harper, plus qu'un acteur [17:36] Kyle MacLachlan : "On ne surfe pas sur la nostalgie" [17:11] "The Voice Belgique" : Quentin absent de la saison 7 [16:25] 3 raisons de revoir "Wolf Hall" [15:43] Emma Stone détrône Jennifer Lawrence [15:16] Artus : on le voit partout ! [13:30] Maître Gims évacué d'un concert après une explosion [12:10] DALS : le beau projet d'Alizée et Grégoire ! [11:19] Lorie revient à la musique
18 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 20 Avril 2017

Darin Brooks : "Ce rôle est un cadeau du ciel"

Darin Brooks :
© Reporters
Cela fait quatre ans que le comédien incarne Wyatt Fuller dans le célèbre soap "Top Models". Un personnage qu'il qualifie de "bad boy" !

Comment tout a commencé ?
Par un appel téléphonique de Bradley Bell (le producteur exécutif). Il m’a demandé de passer à son bureau pour discuter de mon retour dans un soap. (Il avait joué Max Brady dans "Des jours et des vies".) Après notre rendez-vous, j’ai donné un accord de principe. C’est là qu’il m’a demandé quel genre de personnage je voulais interpréter. Je souhaitais quelqu’un d’un peu méchant, un bad boy. Ils m’ont donc créé Wyatt Fuller sur mesure. Un beau cadeau !

Y a-t-il un peu de vous dans Wyatt ?
Dans chaque personnage que je joue au petit écran, j’essaie toujours d’insérer un peu de ma personnalité, mais attention, pas le côté vilain garçon.

Regardiez-vous la série avant d’y participer ?
Non. Il y a tant de choses à la télévision que je ne peux pas suivre, par manque de temps. Par contre, depuis que j’y joue, je la regarde de temps en temps afin de voir si les choix de Wyatt sont corrects, si j’incarne bien ce rôle aussi. Et si je remarque une faille, je la corrige lors des prochains tournages. Je vous avoue que par moments, j’aimerais le rendre plus gentil !

A quelle fréquence recevez-vous les scénarios ?
Nous filmons huit épisodes en quatre jours, du mardi au vendredi. Normalement, nous recevons nos textes le vendredi. Faites le compte, j’ai trois jours, le week-end, pour tout mémoriser.

Quel est votre truc pour apprendre aussi vite vos textes ?
C’est difficile ! Il faut emmagasiner un maximum, entre 80 et 100 pages par jour. C’est beaucoup, car une série lambda diffusée à 20 h, par exemple, ne représente pour un acteur que 10 pages à mémoriser par jour. Chez nous, nous n’avons droit qu’à une prise ou deux, et puis basta. Il faut avancer. Mon truc – ne vous moquez pas de moi… – pour vite étudier le texte : je prends une balle de tennis et je la fais rebondir. Je la jette contre un mur. Je me concentre sur cette activité-là et en même temps, je mémorise mes lignes. Bizarre ou pas, mais il y a quelque chose dans ma tête qui fait que je retiens plus aisément mon texte.

D’après Wikipedia, vous avez des origines belges !
C’est exact. Il y a quelques années, j’ai eu ce besoin d’en savoir un peu plus sur mes racines. J’ai appris, figurez-vous, que j’avais des origines irlandaises, polonaises, norvégiennes, françaises et… belges. J’aimerais plus tard retracer tout cela dans un arbre généalogique et, pourquoi pas, me rendre dans votre pays.

En tout cas, vous aimez l’Europe, puisque c’est en France que vous avez demandé la main de votre épouse, l’actrice Kelly Kruger.
En effet, c’est dans la Ville lumière que nous nous sommes fiancés, il y a trois ans. Tout était planifié et malgré le stress, tout s’est bien déroulé. Le mariage a eu lieu l’année dernière à Hawaii.

Quelle est votre série préférée en ce moment ?
"Game of Thrones". Je regarde aussi beaucoup Netflix, qui a un contenu assez intéressant et de l’argent pour faire de bons feuilletons. C’est une autre manière de regarder le petit écran.

Fabrice Staal, envoyé spécial au Festival de Télévision de Monte-Carlo.

"Top Models" – 12h10 – RTL-TVI


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes