[16:58] 22 mars : le marathon télévisuel reprend [16:20] 22 mars : la Belgique se souvient... [16:15] Le bon flair de Sarah Wayne Callies [15:29] "The Voice" : du beau monde et des tweets pour les Lives [14:34] Génération Boys Band : 20 ans de chansons sur scène [13:34] Le retour de "Planète Pablo", c'est pour bientôt ! [12:29] Une victoire de plus contre l'endométriose pour Laëtitia Milot [11:30] Marc Pinilla : "Je suis devenu serein" [10:49] Monica Bellucci maîtresse de Cannes [09:55] Les stars de "Top Models" fêtent les 30 ans de leur série
23 / 03 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 07 Mars 2017

Claire Borotra, en communion avec la montagne

Claire Borotra, en communion avec la montagne
© Reporters
Pour interpréter une championne de l'escalade, l'actrice, nous confie-t-elle, a elle-même été confrontée au risque et à la peur.

On vous avait quittée manipulatrice dans "La vengeance aux yeux clairs", c’est dans un tout autre registre qu’on vous retrouve…
Je suis gâtée, on me permet de passer d’un extrême à l’autre. Jouer une manipulatrice était particulièrement jubilatoire. Mais j’ai pris aussi beaucoup de plaisir à incarner cette sportive, pleine d’humanité, dans un univers aussi hostile que peut l’être la montagne.

Tourner en altitude des scènes d’escalade ne doit pas être de tout repos. Comment avez-vous vécu cela ?
C’était à la fois très physique et très technique. On était suspendus au-dessus du vide plusieurs heures par jour dans des situations assez dangereuses. On était encadrés par des guides, mais cela exigeait une grande attention. Et comme je suis fort sportive, ça allait.

On imagine qu’avant de vous lancer dans l’aventure, vous avez suivi un entraînement particulier.
Pas longtemps, figurez-vous. Je suis montée assez haut tout de suite. Mais pour être tout à fait honnête, j’avais peur. J’ai regardé pas mal de documentaires sur Catherine Destivelle, et je reconnais que je suis tombée en admiration devant cette femme. C’est l’une des grimpeuses les plus courageuses et les plus douées de sa génération. Dire qu’on a peur et surmonter cela, je crois que c’est la définition du courage.

Avez-vous eu un coup de cœur pour les cimes ?
Je n’avais jamais imaginé faire de l’escalade. J’avais le vertige, je n’y étais donc pas prédisposée. Maintenant, c’est fini. J’ai découvert un univers d’hommes et de femmes absolument formidables. D’une chaleur humaine, d’une générosité, d’une sincérité… Ce sont des passionnés, des amoureux de la nature.

Ce tournage, c’était une aventure dans l’aventure ?
Ah oui ! Une immersion totale. On dort dans des dortoirs de dix, avec une douche pour tout le refuge. En plus, on se trouve dans des conditions extrêmes toute la journée. On a très, très froid. Tout le monde essaie de rester concentré car l’accident n’est jamais loin. Si vous regardez en bas, c’est l’effroi le plus total. C’était terriblement intense.

Vous comprenez l’obstination de cette femme à vouloir vaincre ce sommet alors qu’elle est affaiblie ?
Je pense que c’est un cheminement initiatique sur le chemin de sa vie. La montagne pour elle, c’est son seul moyen de réconciliation avec le monde. Elle a besoin d’aller au bout de son rêve.

Dans l’expression "vaincre la montagne", n’y a-t-il pas une notion d’orgueil ?
Il y a un duel entre elle et la montagne, et elle a décidé qu’elle aurait le dernier mot.

Vous avez été danseuse classique. Pas de nostalgie à l’horizon ?
Quelquefois ça me manque, mais certainement pas l’opéra. On avait des fractures un peu partout. On dansait en ayant une entorse. Je n’aime pas cette façon de broyer les enfants bien souvent sur l’autel de l’ambition de leurs parents.

Certains disent que l’amour dure trois ans. Avec Jérôme Anger, cela a duré beaucoup plus longtemps…
Quinze ans. On a quand même fait exploser le quota. C’est une très belle histoire qui est terminée. On a deux merveilleux enfants et on s’entend très bien.

Bernard Alès


"Altitudes" – 20h55 – France 3


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes