[15:42] Ben Affleck et Jennifer Garner aux Bahamas [15:13] Julie Denayer, nouveau visage du "RTL Info" [14:32] Nouveau défi pour Audrey Pulvar ! [13:28] De "Koh-Lanta" à "Ninja Warrior", il n'y a qu'un pas ! [12:26] Hugh Jackman dans la peau Gary Hart [11:52] "Les feux de l'amour" s'embrasent sur TF1 [11:23] L'histoire de Flavie Flament sur petit écran [10:44] Jeanfi Janssens : "Je joue dans le prochain Dany Boon" [10:27] 3 raisons de voyager avec Walter Mitty [09:41] La Reine Margot : mythe ou réalité ?
29 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 31 Mai 2017

50 ans de cinéma belge francophone

50 ans de cinéma belge francophone
La Fédération Wallonie Bruxelles met à l'honneur 50 films belges francophones pour célébrer la création de la Commission de Sélection des Films, en 1967.

Si l'on peut dater la naissance du premier film belge à 1897 – un court métrage d'Hyppolyte De Kempeneer intitulé "Le roi Léopold II à l’Exposition de Tervueren" –, c'est le 22 juin 1967, date de la création par arrêté royal de la Commission de Sélection des Films, que le cinéma belge francophone a pu prendre son essor. Chargée d'apporter son soutien à la production cinématographique belge francophone, elle a participé depuis au financement de 315 long métrages de fictions, 704 courts métrages et 563 documentaires, permettant à de nombreux talents de prendre leur envol.

Pour fêter cet anniversaire, la Fédération Wallonie Bruxelles propose à partir du 15 juin prochain une année d'événements en Wallonie et à Bruxelles. Au menu principalement : 50 films emblématiques de 50 réalisteurs différents vont ressortir en salles. Depuis "Rendez-vous à Bray", d'André Delvaux, jusqu'au court "La bûche de Noël" de Vincent Patar et Sacha Feiner. On y retrouvera bien sûr des œuvres de Joachim Lafosse, Picha, les Dardenne, Jaco Van Dormael, Lucas Belvaux, Bouli Lanners, Nabil Ben Yadir, mais aussi "Home Sweet home", de Benoît Lamy, "Les rendez-vous d'Anna", de Chantal Ackerman, "Dust", de Marion Hänsel, "Une liaison pornographique", de Frédéric Fonteyne, "Calvaire", de Fabrice Du Welz, "Mobutu, roi du Zaïre", de Thierry Michel, "Le maître de musique", de Gérard Corbiau, "C'est arrivé près de chez vous", de Rémy Belvaux, André Bonzel et Benoît Poelvoorde… Soit tous les films qui, par leur succès, leur provocation, leur qualité ou leur renommée témoignent de la richesse du cinéma belge francophone.

Ce mercredi matin avait lieu au Bozar une conférence de presse qui a détaillé les différents moments forts de cette année anniversaire. Sans les citer tous, on peut retenir qu'il y aura des diffusions assorties de conférences, de rencontres, de débats, que la RTBF, Proximus et Be TV s'associeront à l'événement, ainsi que les différents festivals du pays jusqu'en juin 2018. Douze capsules, des "cadavres exquis", reprenant des extraits célèbres de certains films, réinterprétés par de jeunes cinéastes et acteurs belges, seront aussi montrés sur différents supports.

A Bruxelles, les Bozar, la Cinematek et Flagey seront les principaux lieux de rendez-vous, avec aussi les cinémas Vendôme, Aventure, les Galeries, le Palace. En Wallonie, ce sont les différentes salles d'art et essai qui sont de la partie : les Grignoux à Liège, le Caméo à Namur, le Quai 10 à Charleroi, le Plaza Art à Mons, plus les centres culturels. A partir de ce 2 juin, le site 50cinquante.be vous détaillera toutes les activités, les films.

Vous pouvez déjà vous amuser à regarder le cadavre exquis tiré des "Barons" ci-dessus.

J.-J.L.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes