[15:09] Dans la fratrie de... Benjamin Deceuninck [14:07] "Les Tuche 3" : les premières images ! [13:34] Ingrid Franssen de Bel RTL à Nostalgie [13:12] Un film comme un tonneau vide impossible à arrêter [12:40] Agathe Lecaron rejoint "Les Grosses Têtes" [11:36] Gérard Miller : "Le destin de Lady Di ressemble à celui de Grace Kelly" [11:09] "Stranger Things" s'arrêtera après 4 saisons [10:20] Et l'acteur le mieux payé en 2017, est... [08:47] Julie Denayer à l'investigation [16:51] Une rentrée hot pour RTL-TVI
23 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Actu | 03 Août 2017

Céline Dion "n'est pas encore libre de son coeur"

Céline Dion
© Reporters
Elisabeth Reynaud, biographe de la chanteuse et auteure de "Céline et René, un amour invincible", estime que la star a besoin d'être persuadée qu'elle peut séduire, mais qu'elle n'est pas prête à tomber de nouveau amoureuse.

Le comportement excentrique de Céline ces dernières semaines vous a-t-il surprise ?
Elle a complètement explosé. Mais je ne suis pas du tout étonnée. Il ne faut pas oublier qu’elle a vécu sous la pression terrible d’être durant des mois au chevet de l’homme qu’elle a toujours aimé alors qu’il agonisait. Elle était héroïque en accourant à son chevet chaque soir, après ses concerts, pour le cajoler, même s’il était devenu aveugle, sourd et muet. Elle a accompli un long processus de deuil en l’accompagnant ainsi et elle avait déjà, quelque part, vécu le pire lorsqu’il s’en est allé. Il y a eu, bien sûr, les funérailles, qui ont été un choc. Mais depuis, elle entre dans une nouvelle peau sous le regard de ses fans, et nous avons cette nouvelle Céline, qui se sent très libérée.

On a l’impression qu’elle fait la crise d’adolescence qu’elle n’a pas pu vivre lorsqu’elle avait 13 ans…
C’est totalement ça. Elle n’a jamais arrêté de chanter depuis cet âge-là. Elle a travaillé comme une folle pendant plus de trente ans. Mais il y a aussi une autre explication à ce retour en adolescence. Jusqu’à présent, son seul référent, c’était René, qui avait 26 ans de plus qu’elle. Aujourd’hui, son référent, c’est d’abord son plus grand fils, René-Charles, qui a 16 ans. Elle veut se mettre à son niveau, d’où les jeans déchirés, les sweat-shirts d’adolescente… De façon plus globale, elle se permet tout désormais. Elle savoure le bonheur d’entrer en haute couture. Elle assiste aux défilés, elle porte du Versace, du Vuitton… Son styliste personnel, Law Roach, lui trouve dix tenues théâtrales par jour, pour chaque sortie. Mais ses enfants restent sa grande passion. Elle a besoin de dormir avec ses jumeaux. Elle est tournée à 1000% vers ses trois fils et ne veut pas passer pour une vieille chanteuse has been à leurs yeux en comparaison de Rihanna. Elle les rejoint sur Instagram. Elle ne veut pas se laisser damer le pion par les petites nouvelles.

Elle ne va pas trop loin ? Elle semble ne plus avoir aucune limite, se permet des audaces sensuelles…
On sait que Céline est la femme de tous les excès. Elle a respecté l’homme de sa vie jusqu’au bout. Elle ne l’aurait jamais insulté en se produisant avec des hommes de façon un peu dénudée. Mais maintenant que son mari n’est plus là, oui, elle se lâche. Sur scène, elle a un passage érotique, avec de la dentelle noire, dans les bras d’un beau danseur. Elle peut plus facilement se prêter aujourd’hui à des câlineries avec des hommes de son entourage. Pour autant, elle n’est pas prête à tomber de nouveau amoureuse. René est toujours trop profondément en elle. Elle touche sa main en résine avant d’entrer en scène. Elle a un vrai lien invisible avec lui. Elle n’est pas encore libre de son cœur. Par contre, elle est libre d’elle-même, ce qui explique son attitude.

Pas de liaison donc avec son danseur, Pepe Munoz. On a malgré tout l’impression que celui-ci lui apporte sa jeunesse.
C’est vrai. Elle a besoin d’être persuadée qu’elle peut séduire. Mais de là à passer à l’étape suivante avec un homme, elle en est encore loin.

Vous pensez qu’elle aimera un jour à nouveau ?
Je n’ai aucune certitude. René-Charles a l’âge des premiers flirts, l’amour va peut-être se rappeler à elle par un équilibre nécessaire. Mais elle n’est pas une femme facile. Elle est terriblement exigeante, perfectionniste.

Frédéric Seront


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes