[12:23] Carnet rose pour Benedict Cumberbatch [11:35] 21 ans de mariage pour les Hallyday [10:41] Hélène Darroze, de Paris à Londres [09:54] "Entrée libre" : Claire Chazal souffle les bougies [16:54] Qui incarne le mieux Lara Croft ? [16:22] "Justice League" : enfin une bande-annonce [14:11] Liam Payne est papa ! [11:55] Jimmy Labeeu, le nouveau comparse de Pirette [10:45] Loïc Nottet lance un concours de selfie [16:53] Scarlett Johansson a déjà tout d'une grande
27 / 03 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 14 Décembre 2016

Les petits rats de l'opéra RTBF en tutu pour Ciné-Télé-Revue

Les petits rats de l'opéra RTBF en tutu pour Ciné-Télé-Revue
© Fred Guerdin
Alors que sort le dessin animé "Ballerina", les trois étoiles Cathy Immelen, Elodie de Sélys et Tatiana Silva nous démontrent par l'exemple pourquoi la danse classique fait rêver...

Avant que le dessin animé "Ballerina", sorti en salle ce mercredi, fasse fondre le cœur des petites filles et grimper la vente de chaussons... nous nous sommes demandé pourquoi la danse classique fascine à ce point. Pour le savoir, nous avons sondé les trois grâces de la RTBF.

Cathy Immelen, la spécialiste cinéma, Elodie de Sélys, qui anime "Archives" et "La télé de A à Z", et Tatiana Silva, la sculpturale Miss Météo, ont fait mieux que nous répondre. Au magasin de la cultissime marque Repetto, à Bruxelles, elles se sont glissées dans un tutu plateau pour une séance de pose magnifique.

« C’est magique ! C’est un rêve de petite fille ! » s’est exclamée Cathy dès qu’elle a poussé la porte du magasin et découvert le mur de chaussons.


© Fred Guerdin


« Cela me fait trop bizarre de reporter cette tenue. Vingt ans ont passé, je le sens fort !" a remarqué Elodie, tentant de nous faire croire qu’elle n’est plus aussi souple, "Tout me revient, la texture, même cette odeur particulière du lycra et du tutu. »


© Fred Guerdin


« “Ballerina” m’a fait rêver", s’est réjouie Tatiana, "J’ai applaudi quand l’héroïne a réussi le grand jeté ! C’est un bonheur à un moment où les gens ont besoin de rêver. Comme les vitrines de Repetto. Même si je sais que je ne serai jamais danseuse, ça m’hypnotise. »


© Fred Guerdin


Pourquoi la danse classique fait-elle rêver ? En fait, il suffit de regarder Cathy, Tatiana et Elodie pour le comprendre. Et de filer en pages 34-35 de votre nouveau Ciné-Télé-Revue, dès ce jeudi en librairie !

Jean-Jacques Lecocq
Enregistrer

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes