[10:43] Dustin Hoffman : la thérapie n'a pas marché [09:39] "Game of Thrones" : première bande-annonce officielle ! [07:52] "Star Wars" dans la "Force" de l'âge ! [16:18] "Coûte que coûte" loin des sentiers battus [15:42] Un couple à la vie pas comme à l'écran [15:19] Voyage de la Belgique à Cannes [13:48] Céline Dion : "Ce qui s'est passé hier n'a aucun sens" [13:06] Mireille Darc va mieux [12:04] Vincent Lindon : "Rodin m'a fait peur" [11:16] Les hommages 007 à Roger Moore
25 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 23 Décembre 2016

Caroline Fontenoy : "J'ai connu une année 2016 mouvementée"

Caroline Fontenoy :
© RTL
La journaliste jette un coup d'œil dans le rétroviseur sur l'actualité belge de cette année, forcément ternie par les attentats de Bruxelles.

Quel sera le contenu de cette rétrospective belge ?
Une grosse partie de l’émission sera consacrée aux attentats du 22 mars. Pas de décryptage au programme, nous rediffuserons les images marquantes. Nous donnerons également la parole à la population, qu’elle ait vécu de près ou de loin les événements. Nous évoquerons aussi des sujets comme les perturbations météo dans le monde, les licenciements chez Caterpillar… Cette rétrospective est scindée en deux parties. La deuxième, à découvrir ce 30 décembre, se penchera sur l’international. Nous traiterons notamment de l’élection de Donald Trump aux États-Unis.

Vous rappelez-vous ce que vous faisiez le matin du 22 mars ?
J’en ai un souvenir très précis et intense. Je remplaçais Luc Gilson pour la présentation du "RTL info 13 heures". J’étais dans la salle de maquillage. Je m’attendais à une journée comme les autres et je me disais même qu’il y avait assez peu d’actualités à commenter. Dix minutes plus tard, une bombe explosait à Zaventem. Je pensais à une blague. Nous avons recueilli les premiers témoignages pour la radio, et une heure plus tard, nous étions en direct face caméra. Quand je pense que deux jours avant, j’étais à Zaventem… Je me souviens que les réseaux téléphoniques étaient coupés le jour des attentats. Dès qu’ils ont été rétablis, j’ai réagi comme tous les Belges : j’ai pris des nouvelles de mes amis et de mon entourage.

Les rétrospectives ont souvent une tonalité dramatique. Évoquerez-vous des moments plus réjouissants ?
Depuis les attentats de Charlie Hebdo, il est vrai que les événements tragiques se sont enchaînés sans pause. Nous évoquerons toutefois des moments de bonheur, comme le parcours des Diables Rouges à l’Euro 2016, ainsi que les médailles glanées par Nafissatou Thiam aux Jeux olympiques de Rio.

Vous sélectionnez vous-mêmes les images ?
Cette rétrospective est surtout le fruit d’un travail de longue haleine mené par les journalistes Emmanuel Dupont et François Genette. C’est seulement en retraçant la ligne du temps qu’on se rend compte que certains faits d’actualité du mois de janvier ou de février étaient sortis de notre mémoire. Nous avons forcément dû faire un tri, vu que le programme ne dure que trente minutes.

Quel est votre bilan pour 2016 ?
Professionnellement parlant, l’année a été très chahutée. Les journalistes ont littéralement été au front. J’ai l’impression que tout va chaque fois plus vite d’année en année. Ça me donne envie d’appuyer sur "pause". Heureusement, il existe de nouveaux outils et moyens de transmission. Il faut juste parvenir à mieux les appréhender, c’est une adaptation aux temps modernes. Sur le plan personnel, 2016 fut aussi très mouvementé. Je souhaite que 2017 soit plus serein.

Géry Brusselmans


Rétro 2016 - 19 h 45 – RTL-TVI

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes