[11:43] "Le fidèle" : entre amour et banditisme [10:51] Elizabeth Bourgine : "Thimothy Dalton et moi, on s'entendait très bien" [10:01] Pas de saison 2 pour "Girlboss" [17:14] Yannick Carrasco est un homme marié ! [16:37] Des pépins pour Miss Raisin [15:50] Terminé les "Expendables" ? [13:35] Jamel a retrouvé Astérix [11:32] Un film consacré au massacre d'Utøya [11:10] Sam Taylor-Johnson heurtée par "50 nuances de Grey" [18:07] "Arrow", "The Flash" : un nouveau crossover !
26 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 02 Mars 2017

"Beau séjour" vous emmène aux frontières du réel

DR
Lancement ce soir de la nouvelle fiction d'Arte. Encore un tour de force de la chaîne intello du PAF !

A force de mettre à l’honneur le moindre polar venu du Nord, elle nous fait ce soir traverser la frontière linguistique, dans ce Limbourg inconnu de la plupart des Wallons, où le bleu délavé du ciel se fond dans le gris du paysage. Pour une histoire qui flirte avec le fantastique.

Le pitch ? Une variation du thème que le film "Ghost" a mis en scène avec brio : la cohabitation entre vivants et morts. Cette version flamande n’a pas à rougir face au blockbuster hollywoodien, tant sa scénarisation, la densité des personnages et l’esthétique sont léchées. Ici, une adolescente victime d’un meurtre reprend possession de son corps. Identifier son assassin sera le seul moyen pour elle de dire vraiment adieu à ses proches.

Filmée caméra à l’épaule à la manière d’un documentaire, donc d’un réalisme désarçonnant, l’enquête déploie ainsi de fausses pistes palpitantes. Mais le sens du suspense que sait ménager ce drame métaphysique est moins impressionnant que sa tension émotive, à son apogée dans les séquences où Kato, ou plutôt son fantôme, tente de dialoguer avec sa mère, qui ne la voit pas. A l’inverse d’autres personnes, avec qui elle arrive à bavarder. Dans ce balancement bien équilibré et les questions que pose la série sur la perte d’un être cher réside son originalité.

A suivre, assurément.

A.S.


"Beau séjour" – 20h55 – Arte


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes