[10:15] "The Voice Kids" : ça promet ! [17:30] Cécile de Ménibus a repris ses études [16:07] Glenn Close dans une comédie musicale ? [13:50] Miley Cyrus : son clip en hommage à Elvis Presley [11:09] Sonny Landham est décédé [09:20] The Voice Kids : le retour médiatique de Jenifer [16:15] Brad Pitt et Angelina Jolie lourdement condamnés [14:27] Chez les Boon, le hockey est une affaire de famille [13:41] Norbert Tarayre s'installe à Miami [13:08] Emilia Clarke : elle veut un bébé !
20 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 10 Août 2017

Arthur : la Belgique l'a sauvé de la dépression !

Arthur : la Belgique l'a sauvé de la dépression !
© TF1
L'animateur de TF1 a vécu un petit moment à l'étranger... mais est finalement revenu en France. Il explique pourquoi.

Si certains ont pensé qu’il s’était exilé à cause des impôts, ils se sont trompés. L’animateur et producteur a expliqué qu’il trouvait en réalité son pays natal quelque peu anxiogène.

En effet, à Paris, Arthur se sentait sous pression, avec "trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit". Il a donc tenté sa chance à Los Angeles, ce qu’il a rapidement regretté. « Ça s’est transformé en cauchemar financier », explique-t-il au Point. Il est donc revenu vivre en France, une mauvaise idée apparemment, puisque ce retour au pays l'a plongé dans "une grosse dépression". Comme il le dit dans le magazine, « j’étouffais. »

Résultat : il a refait ses valises pour s’installer à Londres. Il n’y est finalement resté qu’une année et a atterri chez nous, avec sa famille. « Mon fils cadet est né en Belgique. J’ai donc trouvé un compromis, être à 1h20 de Paris, tout le monde pouvait venir me voir en week-end », souligne-t-il, précisant qu’il s’est installé "dans une maison dans la forêt", ce qui l’a guéri de la dépression dans laquelle son retour en France l’avait plongé.

Les attentats du Bataclan ont signé son envie de revenir au pays. « J’étais à Bruxelles et mes trois enfants à Paris. Je me suis dit : ‘’Mais qu’est-ce que tu fous là ?’’ », explique-t-il. Il est donc rentré et avoue que la France lui "manquait".


© Cover Media


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes