[16:39] Tu ne plagieras point [15:00] La semaine "télé" par Fabrice Staal [14:00] "Dunkerque" au top du box-office US [12:31] Audrey Leunens : "Images à l'appui a un effet miroir" [11:32] Ces Miss devenues actrices [10:49] Valérian : entre "Star Wars" et le "Cinquième élément" [10:08] Claire Gendrot nous a quittés [16:48] "Quantico" : deux rôles pour le prix d'un [16:00] François Cluzet n'a pas le pied marin [13:40] "Arrow", "Stranger Things", "Westworld" : les trailers du Comic-Con
24 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 29 Juin 2017

Quand les vieilles gloires cachetonnent

Quand les vieilles gloires cachetonnent
© Reporters
On les vénère pour leurs rôles dans des chefs-d'œuvre inoubliables, et puis ils nous reviennent dans d'improbables nanars. Des films pour le cash qui n'enlèvent rien à des carrières en béton. Focus sur 5 cachetonneurs de choc.

Les "Transformers" se paient sir Anthony Hopkins. C’est la surprise improbable du cinquième épisode de la franchise de Michael Bay, en salle depuis ce mercredi. Mais qu’est-ce cet illustre acteur, à près de 80 ans, vient faire dans cette histoire ? Tout simplement : il cachetonne. Et il n'est pas le seul...
  • Al Pacino
Hélas, on ne tourne pas "Le Parrain" tous les ans. Histoire de montrer qu’il peut tout faire, Al Pacino s’est laissé convaincre de se caricaturer lui-même dans "Jack et Julie", une comédie où Adam Sandler est à la fois un frère et sa sœur. Le pire, c’est qu’Al n’était même pas bon !

  • Robert Redford
Pour gagner en légitimité, les blockbusters aiment attirer des figures du cinéma d’auteur. Robert Redford dans "Captain America : Le soldat de l’hiver", ça en jette. L’acteur jure y être allé seulement parce que, gosse, ces histoires le faisaient rêver. On veut bien le croire…

  • Bruce Willis
Bruce est gourmand et ne s’en cache pas. C’est pour ça qu’il n’est pas d'"Expendables 3" (il voulait 1 million de plus). Il mange à tous les râteliers, alignant des navets qui ne franchissent plus toujours l’Atlantique (en 2016, "Precious cargo", "Marauders", "The bombing"…). Tant que ça paie.

  • Robert De Niro
Qu’est-ce qui excite encore Robert De Niro ? On a parfois la sensation qu’il accepte tout sans se poser de questions. Ces dernières années : "Match retour", "L’instinct de tuer", "Bus 657"… Aurait-il peur de s’ennuyer ? Ou est-ce juste qu’un chèque est toujours bon à prendre ? Mystère.

"Sir Anthony Hopkins crée la surprise dans 'Transformers'", à lire en pages 28 et 29 de votre Ciné-Télé-Revue. Actuellement en librairie.

Jean-Jacques Lecocq


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes