[16:30] Un bébé surprise pour Zoe Saldana [14:34] Quand Mr. Bean devient Maigret [13:23] Le plus dur dans "Pékin Express" ? « L'hygiène, l'alimentation… et les toilettes ! » [09:45] Ciné-Télé-Revue en gravitation aux Satellite Awards [17:46] Georges Brassens : le public ne l'oublie pas ! [16:45] "Le Roi Lion" : Jon Favreau dévoile le casting du film [15:11] Mariah Carey officialise sa nouvelle relation [12:31] Tatiana Silva passe sur TF1 ! [11:45] "La vengeance aux yeux clairs" aura bien une saison 2 [10:45] Le chanteur Peter Skellern est décédé
19 / 02 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Actu | 12 Janvier 2017

L'étoile bien méritée d'Amy Adams

L'étoile bien méritée d'Amy Adams
© Reporters
Actuellement à l'affiche de "Nocturnal Animals", l'actrice de 42 ans a été saluée par Hollywood en présence, notamment, de son mari Darren et de leur petite fille. Des images pleine de bonheur !

Parce que beaucoup de monde aux Etats-Unis suivait ce 11 janvier la conférence de presse de Donald Trump, seulement quelques dizaines de personnes se trouvaient sur Hollywood Boulevard pour la remise de la 2598e étoile du Walk of Fame à Amy Adams. Née en Italie le 20 août 1974, la charmante petite rousse vient de vivre une année exceptionnelle en tournant "Nocturnal Animals" sous la direction de Tom Ford (dans nos salles depuis hier) et "Premier Contact" de Denis Villeneuve, pour lequel elle a été nommée aux récents Golden Globes.

Réalisateur de "Sicario", "Enemy" ou "Prisoners", Villeneuve, qui est un Canadien francophone, est intervenu le premier à la petite cérémonie de mercredi, louant l'intelligence, l'humilité et la générosité de l'actrice, qui, on le confirme, est en état de grâce dans son film. Lorsque ce fut à son tour de prendre la parole, elle s'est souvenue de sa première audition à Hollywood, "le 21 janvier 1999", puis du rôle que lui offrit Steven Spielberg - celui de Brenda Strong - dans "Arrête-moi si tu peux" avec Leonardo DiCaprio. "Après ça, j'ai pensé arrêter ce métier", a-t-elle alors dit, "puis 'June Bug' est arrivé." Un film qui lui a valu sa première nomination à l'Oscar en 2005. Il y en aura quatre autres et l'obtention de deux Golden Globes jusqu'à ce jour.

Ces dernières années, Amy s'est montrée très présente dans les salles obscures, incarnant la nouvelle Lois Lane de Henry "Superman" Cavill, donnant la réplique à Jennifer Lawrence et Bradley Cooper dans "American Bluff" ou interprétant la femme artiste de Christoph Walz dans "Big Eyes" de Tim Burton. Aujourd'hui, elle fait définitivement partie des toutes grandes. Mais comme l'a souligné Denis Villeneuve, c'est avec beaucoup de modestie qu'elle a reçu l'honneur d'Hollywood et remercié chaque membre de son équipe "sans qui je ne serais rien". Ca fait plaisir à voir.


© Reporters


© Reporters

Jeremy Renner, son ami de longue date et partenaire dans "Premier Contact", a aussi tenu à lui rendre hommage mercredi sous le ciel gris de Los Angeles (eh oui, pour une fois). Et au moment de dévoiler l'étoile, son mari l'acteur Darren Le Gallo, qu'elle avait rencontré à ses cours d'art dramatique, l'a rejointe avec leur petite fille, adorable, Aviana Olea, qui fêtera ses sept ans en mai.


© Reporters

Amy est attendue cette année dans une mini-série de HBO, "Sharp Objects", dont elle sera également la productrice exécutive. Elle y est une journaliste revenant dans sa ville natale pour couvrir une affaire de meurtre violent. Et en novembre, on pourra la retrouver en Lois Lane dans "Justice League".

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes