28 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Planes 2

Date de sortie : 23 juillet 2014

Réalisé par Roberts Gannaway

Avec : Dane Cook, Ed Harris, Julie Bowen

Genre : Animation , Comédie

Nationalité : Américain

Durée : 1h24min
Quand Dusty apprend que son moteur est endommagé et qu'il ne pourra peut-être plus jamais participer à une course, il décide de changer de voie du tout au tout. Il se lance alors dans la guerre contre le feu au sein d'une équipe improbable en charge de la protection du parc national de Piston Peak. Il joint ainsi ses forces à celles d'un vétéran de la brigade, l'hélicoptère de secours Blade Ranger, et à sa courageuse équipe de l'air, dont la très vive Lil'Dipper, l'hélicoptère de transports lourds Windlifter, l'ancien transporteur militaire Cabbie et une bande de courageux véhicules tous-terrains. Dans leur bataille contre les incendies, Dusty va découvrir ce qu'il en coûte de devenir un vrai héros.

Dusty, le héros ailé de « Planes », aura à peine eu le temps d’atterrir après ses premières aventures cinématographiques qu’il redécolle déjà pour de nouvelles péripéties. Rarement on aura vu une suite sortir aussi vite après l’opus original. Moins d’un an ! A la base, « Planes » est un spin-off (une série dérivée dans le jargon hollywoodien) de l’univers de « Cars », avec des avions à la place des voitures. On est à nouveau plongé dans un monde sans humain où tous les héros sont des zincs dotés de la vie. Dans ce nouvel épisode, Dusty apprend que son moteur est endommagé et qu’il ne pourra peut-être plus jamais participer à une compétition aérienne. Il décide donc de changer sa destinée et rejoint une équipe de pompiers du ciel chargée d’éteindre les incendies de forêt. Il va ainsi faire la connaissance de toute une série de nouveaux personnages : l’hélicoptère de secours Blade Ranger, le bombardier d’eau Dipper ou encore l’hélicoptère de transport Windlifter. Fred Testot (du tandem Omar et Fred) prête une nouvelle fois sa voix à Dusty, tandis qu’Audrey Lamy double Dipper. Si le scénario n’atteint pas des sommets d’originalité et se contente de planer en ligne droite sans la moindre surprise, les scènes de voltige aériennes décoiffent, tandis que les séquences d’incendie sont brûlantes de réalisme. A réserver néanmoins aux enfants de moins de 10 ans : on n’y retrouve pas le second degré qui fait la force des vrais Pixar.



Vous aussi, réagissez à l'article et laissez ici vos commentaires

imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter
Êtes vous pour ou contre le congé paternité obligatoire?
Voir les autres sondages