30 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Les 3 frères, le retour

Date de sortie : 12 février 2014

Réalisé par : Didier Bourdon, Bernard Campan, Pascal Légitimus

Avec : Didier Bourdon, Bernard Campan, Pascal Légitimus

Genre : Comédie

Nationalité : Français

Durée : 1h46min
Bernard, Pascal et Didier, les trois demi-frères, portent chacun leur croix. Didier supporte au quotidien une mégère qu'il a épousée pour l'argent de la belle-mère. Pascal est devenu le gigolo d'une vieille rentière tyrannique. De son côté, Bernard collectionne les galères comme comédien de stand-up. Le rapatriement des cendres de leur mère, chanteuse partie jadis faire fortune en Amérique et dont le décès les avait pour la première fois réunis il y a vingt ans, va une nouvelle fois les obliger à s'allier. Contre leur gré, car Pascal voue une rancune tenace à Didier qu'il accuse de l'avoir cocufié autrefois avec l'amour de sa vie. Une hache de guerre qu'il faudra pourtant bien enterrer, car la défunte a laissé des dettes.

LES 3 FRERES, LE RETOUR

Comment expliquer ? On le sentait pas ce retour, dix-huit ans après un premier jet, qui s'était révélé une petite mécanique d'humour bien huilée et un gros succès commercial. Eh bien, on avait tort ! Il ne faut pas cinq minutes dans le film pour se rassurer sur la bonne santé de ces Inconnus qui ne le sont pas encore redevenus totalement pour la scène. Ce petit coup de vieux à la bourse des années leur va même fort bien, qui les rend plus humains dans leurs dèches respectives. Pascal qui se colle une vieille rentière au mépris de sa dignité, Didier mariée à une groupie pour l'oseille de la belle-mère, et Bernard qui collectionne les galères en comédien de stand-up et se retrouve, malgré lui, père d'une beurette de 16 ans, pas mieux dotée par la vie que son paternel et ses deux parrains. L'occasion de ces retrouvailles ? Le rapatriement des cendres de leur mère, coup d'envoi d'une succession de situations périlleuses et rocambolesques, où le rire va naître autant du clash des générations que de leurs petites lâchetés et d'échanges verbaux finement travaillés en amont par le trio. Antoine du Merle, qui incarnait le fils de Didier Bourdon il y a dix-huit ans, nous fait même la surprise de revenir en adulte de 25 ans pour une scène de présentation aux futurs beaux-parents de " La cage aux folles ". (DDB)



Vous aussi, réagissez à l'article et laissez ici vos commentaires

imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter
Êtes vous pour ou contre le congé paternité obligatoire?
Voir les autres sondages