[12:52] Helen Mirren attendue à Monte-Carlo [12:25] Anorexie, dépression, faux seins : Natasha St-Pier se raconte ! [11:45] Vanessa Burggraf, la mal-aimée de "On n'est pas couché" [11:10] "Elementary" : Holmes et Watson bientôt amants ? [10:43] "Chicago Police Department" : Sophia Bush quitte le casting [09:58] Michel Sardou tire sa révérence [18:05] Ariana Grande annule ses prochains concerts [16:30] La fin de "Money Drop" ? [14:42] Les Muppets : une grenouille de 62 ans [13:40] Diane Kruger dénonce la discrimination à Hollywood
26 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 22 Avril 2017

Nostalgie, quand tu nous tiens…

 Nostalgie, quand tu nous tiens…
© Gilles Gustine / France Télévision
Si, pour la génération actuelle, il est inconcevable de regarder une émission en noir et blanc, il y a quelques années encore, c'était la norme. Ce soir, France 2 célèbre les noces d'or de la télévision en couleur.

Le 1er octobre 1967, à 14 h 15, la télévision couleur voit le jour en France. Un événement historique fêté ce soir sur France 2. A cette occasion, la chaîne adopte les couleurs de la télé d’antan avec un habillage spécial, rappelant celui de l’ORTF 2 (qui va devenir Antenne 2 en 1975 et France 2 en 1992). Mais offre aussi, et c’est là une première, la réapparition des anciens génériques – rappelez-vous le « A doudoudoudoudou… » – et le retour des speakerines, incarnées ici par les personnalités actuelles de France 2. Les visages marquants sont évidemment Marie-Ange Nardi, Fabienne Egal, Evelyne Leclercq, Denise Fabre et un certain Olivier Minne. « Pour moi, ce métier a été une excellente école », se souvient-il. « Nous devions mémoriser nos textes. Nous n’avions pas, contrairement à TF 1, de prompteur. C’est dommage que cette profession ait cessé d’exister en France en 1993. »
Si la couleur est présente sur les écrans français en 1968, il faudra attendre 1971 pour voir apparaître le même système en Belgique sur la RTB et la RTBis et, un an plus tard, sur Télé-Luxembourg. « C’est moi que les téléspectateurs ont vu pour la première fois en couleur », se rappelle Michèle Etzel, fraîchement engagée par la direction luxembourgeoise de l’époque.

Du rire et de l’émotion

Vers 20 h 55, Michel Drucker et Thomas Thouroude se partageront l’antenne dans un prime exceptionnel réunissant les séquences les plus cultes du petit écran. Ajoutez des rubriques thématiques comme « Les rois du direct », avec Michel Cymes, Marina Carrère d’Encausse et Laurent Gerra ; « Les bons vivants », avec Sophie Davant, Olivier Minne, Cyril Lignac et Michel Boujenah ; « Il va y avoir du sport », avec Nelson Monfort, Philippe Candeloro, Laurent Luyat et Luis Fernandez ; « La télé s’amuse », avec Jean-Luc Reichmann, Thierry Beccaro, Cyril Féraud et Jacques Gourier ; « La télé dans tous ses états », avec Marc-Olivier Fogiel, Karine Lemarchand et Michèle Bernier ; sans oublier « Les parrains de la télé », avec Thierry Ardisson, Laurent Baffie et Philippe Gildas. « Les équipes d’Arthur, qui produit l’émission, ont fait un travail remarquable », confie Michel Drucker. « Elles ont retrouvé de nombreuses images que je ne connaissais pas. Ce sera une soirée émouvante et très drôle. »

Fabrice Staal


"50 ans de rires et d'émotions" – 20h55 – France 2


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes