Pierre Kroll : "J'ai appris à aimer me montrer"

Le cartooniste reprend son spectacle au Théâtre de la Toison d'Or. Sa tournée l'emmènera jusqu'en 2018… au moins !

Vous allez jouer votre one man show à Bruxelles, après une tournée à travers la Belgique et jusqu'à Kinshasa. Pourtant, en 2015, vous préveniez sur l'affiche : c'était dix dates et pas une de plus !

J'étais sincère, juré ! Je n'étais ni sûr de moi ni sûr que les gens aient envie de me voir sur scène. Et je ne voulais pas me retrouver sur les routes tout le temps, ce n'est pas mon job. Le spectacle était aussi né, après " Charlie Hebdo ", du besoin d'expliquer mon métier. Je pensais que ça n'aurait qu'un temps. Mais les salles ont été pleines chaque fois. Bruno Coppens, qui me met en scène, m'a poussé à poursuivre.

C'est pareil avec le dessin ?

Il faut aussi y prendre du plaisir. Mais au quotidien, ce n'est pas toujours le cas. Parfois, je n'aime pas vraiment un dessin. Alors, je me dis que je me rattraperai le lendemain. Sur scène, il n'en va pas de même, le public est là, c'est un plaisir partagé. J'ai appris à aimer me montrer ! Je suis peut-être devenu un peu cabotin.

Jean-Jacques Lecocq

Découvrez l'intégralité de l'interview de Pierre Kroll dès ce jeudi dans votre Ciné-Télé-Revue


Infos : " Pierre Kroll en scène " pour huit représentations, du 31 mai au 10 juin, au Théâtre de la Toison d'Or, 1050 Bruxelles. Infos : kroll.be ou ttotheatre.com ou au 02/510.05.10.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET