Frank Vincent, mort d'un anti-Soprano

En 2015, une de ses dernières apparitions au cinéma, dans "Chicago overcoat". © Archives CTR

L'acteur découvert dans les films de Martin Scorsese et rendu célèbre par son rôle dans "Les Soprano" est décédé des suites d'une crise cardiaque, à 80 ans.

C'était ce qu'on appelle une "gueule", un visage dur parfait pour jouer les mafieux, les criminels endurcis. Tout pour plaire à Martin Scorsese qui l'avait engagé dans "Raging Bull", "Les affranchis" et "Casino", mais aussi aux producteurs des "Soprano", qui lui confièrent le rôle de Phil Leotardo. Frank Vincent est décédé ce 13 septembre à l'âge de 80 ans. Victime d'une crise cardiaque au début du mois, l'acteur n'a pas supporté les complications qui ont suivi son opération au coeur est s'est éteint, entouré de ses proches, dans un hôpital du New Jersey. Coquet, Frank Vincent avait menti longtemps sur son âge, pour contrer le jeunisme sévissant à Hollywood, si bien que certains sites comme Wikipedia le disent encore né en 1939, et âgé de 78 ans.

Face à James Gandolfini dans
Face à James Gandolfini dans "Les Soprano". © Archives CTR

Si avec son regard sombre et sévère et ses origines italiennes, Frank Vincent s'est retrouvé abonné à des rôles de mafieux durant 40 ans, il ne s'en plaignait pas vraiment, car il s'était se destiné au départ à la musique, comme joueur de batterie, de trompette et de violon ! Ce n'est qu'en 1976 qu'il participe à un petit film de gangsters, en compagnie d'un pote à lui, un certain Joe Pesci. Ils sont tous deux remarqués par Robert De Niro, qui les présente à Martin Scorsese. C'est ainsi que Vincent se retrouve à l'affiche de "Raging Bull", en petit mafieux. Il jouera également dans "Do the right thing" et "Jungle Fever", de Spike Lee et nombre de productions de plus ou moins grandes importance. Tous ceux qui ont vu "Les affranchis" ont encore en mémoire la scène où Joe Pesci, son ami à la ville, le tue en le tabassant et en le perforant avec un stylo ! Mais c'est bien sûr avec "Les Soprano", de 2004 à 2007, que Frank Vincent aura obtenu son rôle le plus important en "caporegime" de la famille Lupertazzi de New York, opposée à la famille du New Jersey dirigée par Tony Soprano. Frank Vincent était marié et père de trois enfants.

Face à Robert De Niro et tournant imprudemment le dos à Joe Pesci dans
Face à Robert De Niro et tournant imprudemment le dos à Joe Pesci dans "Les affranchis". © Archives CTR

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET