"Comment je suis devenu chroniqueur pour Hanouna"

"Comment je suis devenu chroniqueur pour Hanouna" © M.G.

Notre journaliste Maxime Guény nous raconte comment il a rejoint l'équipe de "Touche pas à mon poste" !

Vous voilà expert des médias chez Hanouna. C'est dans la presse écrite que vous avez commencé votre carrière ?
Oui, cela fait huit ans que je travaille pour Média +, un quotidien destiné aux professionnels de l'audiovisuel. J'ai fait un peu de radio sur Europe 1 et depuis bientôt deux ans, je suis correspondant français pour Ciné-Télé-Revue. Je suis un enfant de la télé. C'est Dorothée qui m'a donné envie de faire ce métier, pas pour les dessins animés, mais pour les plateaux qu'elle présentait. J'étais fasciné. Arriver chez Hanouna, c'est le Graal pour moi. Pouvoir parler de télé sur un plateau… de télé !

Comment s'est passé le premier contact avec Cyril Hanouna ?
En fait, c'est Emilie Lopez, la rédactrice en chef de l'émission, qui m'a envoyé un texto pour me demander si ça m'intéressait de venir parler de l'actualité média autour de la table des chroniqueurs. J'ai accepté tout de suite car c'est une opportunité incroyable. Je regarde cette émission depuis des années. Je trouve que le curseur média, humeur, humour y est particulièrement bien maîtrisé.

Votre premier buzz concerne un de nos articles, sur Tatiana Silva. Comment l'avez-vous vécu ?
Remettons les choses dans leur contexte. Chaque chroniqueur de "Touche pas à mon poste !" propose, dans toutes les émissions, un coup de cœur ou un coup de gueule. Comme je venais d'interviewer Tatiana Silva pour Ciné-Télé-Revue, j'avais de la matière pour en parler. Et comme le feeling s'était bien passé avec elle, j'ai voulu la mettre en valeur. Evidemment, à partir du moment où Cyril perçoit qu'un chroniqueur met un coup de cœur sur une jolie femme, il tire sur la corde pour essayer de le déstabiliser. C'est une sorte de jeu de rôles, il faut le prendre avec humour.

Justement, n'avez-vous pas l'impression qu'Hanouna essaie de vous faire passer pour le bel apollon célibataire ?
Mais c'est le cas ! (Rires.) Non, plus sérieusement, je reste tel que je suis, c'est-à-dire quelqu'un d'humble, à sa place, qui, je pense, et je l'espère d'ailleurs, a un peu d'autodérision. C'est totalement ce que cherche aujourd'hui Cyril dans le cadre de son émission.

Pour savoir comment se passe la collaboration de Maxime Guény avec les autres chroniqueurs, rendez-vous dans votre Ciné-Télé-Revue, dès aujourd'hui en librairie !

Fabrice Staal


"Touche pas à mon poste !", du lundi au vendredi, 20h, Plug RTL

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET