ONPC : Laurent Ruquier justifie l'arrivée de Christine Angot

ONPC : Laurent Ruquier justifie l'arrivée de Christine Angot © Reporters

Et "tacle" au passage ses anciennes chroniqueuses Léa Salamé et Vanessa Bruggraf.

C'est parce qu'il veut libérer la parole sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" (ONPC) que Laurent Ruquier a fait appel à Christine Angot. L'auteure vient remplacer Vanessa Burggraf, partie chez France 24. Cette dernière, journaliste de formation, a été taclée pour avoir relayé des "fake news" face à l'ancienne ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem. C'est justement cette polémique qui a orienté Ruquier vers une personnalité comme celle d'Angot. " Nous cherchions une écrivaine, une philosophe, car nous nous sommes aperçus que cela offre une liberté de parole plus souple. Des reproches ont été faits à Vanessa Burggraf ou même à Léa Salamé, que l'on n'aurait pas adressés à Yann Moix, car il n'est pas journaliste ", souligne l'animateur dans Le Monde.

Cela ne l'empêche de regretter la dureté des commentaires que l'on peut adresser à certains de ses chroniqueurs. " Dès qu'un journaliste sort des rails, on lui en veut, malgré la grande tradition en France du journalisme d'opinion, fait-il remarquer, Alors, autant assumer de prendre quelqu'un qui n'a pas la contrainte d'exercer un métier a priori objectif. "

Laurent Ruquier confie aussi qu'il voulait aussi quelqu'un avec plus de mordant et de tranchant, qualités que Christine Angot a démontré récemment dans "L'Emission Politique", où le ton est monté face à François Fillon. " Je voulais quelqu'un qu'on ne compare ni à Vanessa Burggraf ni à Léa Salamé, une personne qui apporte des choses différentes, dit-il, Ce n'est pas leur faire injure que de dire que leurs questions, j'aurais pu les poser moi-même, ce qui n'est pas le cas des interventions de Yann Moix, de Natacha Polony ou même d'Aymeric Caron. "

Et de conclure : " On va retrouver un équilibre dans lequel je pose des questions d'animateur-journaliste à côté de deux chroniqueurs qui auront des opinions tranchées. "


© Cover Media

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET