La Mostra : entre frissons avec "Tueurs" et dégoût avec "Mother !"

François Troukens dirigeant Olivier Gourmet sur "Tueurs". © Archives CTR

Le premier film de François Troukens et le nouveau conte d'horreur de Darren Aronofsky ont été tous deux présentés hier à Venise.

Riche journée hier à la Mostra de Venise, avec comme cerise sur le gâteau pour la Belgique, la présentation en fin de soirée du thriller de François Troukens et Jean-François Hensgens, "Tueurs", dans la catégorie "Cinema in the Garden". Et le film s'est trouvé un allié de choix en la personne de Patrick Bruel, qui a fait savoir à l'ancien braqueur reconverti en animateur télé et réalisateur qu'il voulait être de son prochain film ! Une rencontre immortalisée sur Instagram par Stéphane Rosenblatt, venu spécialement à Venise pour voir le film.

Le directeur général de la télévision au sein de RTL Belgium a été enthousiasmé par le film, comme il l'a fait savoir par un communiqué : « RTL est très fier de soutenir et de coproduire le premier film de François Troukens. Le film diffusé hier à la Mostra a reçu un excellent accueil, révélateur de la qualité de l’œuvre. Tout indique que le film de François saura susciter un engouement fort du public à sa sortie. » Le film s’appuie sur un casting belge 4 étoiles, avec des personnalités telles qu’Olivier Gourmet, Bouli Lanners, Natacha Régnier, Loubna Azabal, et reçoit un accueil de plus en plus positif !

© Reporters
© Reporters

Hier toujours, Jennifer Lawrence, Michelle Pfeiffer et Javier Bardem étaient aussi les nouveaux invités de choix de la Mostra de Venise. Les trois comédiens sont venus présenter "Mother !", qui sera en salle chez nous dès la semaine prochaine. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la projection de presse du nouveau film de Darren Aronofsky ("Black Swann") a divisé la critique !

Pressenti comme un prétendant sérieux non seulement à une récompense à la 74e édition du Festival de Venise mais aussi aux Oscars, ce film fantastique et d'horreur a reçu en effet un accueil partagé, entre rires, sifflements et applaudissements, un peu comme "The fountain" voilà plus de dix ans.

Huis clos réunissant les trois acteurs et Ed Harris plus une multitude de gens de plus en plus fous furieux, ce film est « un délirium tordu » où « J-Law assure » pour un correspondant italien de Variety. « ''Mother'' est magnifiquement mis en scène, c'est une expérience sensorielle impressionnante, malgré les faiblesses de son scénario », pour Luca Mattioli. Pour d'autres, c'est à vomir !

Et de fait, "Mother !" est un film d'horreur aux multiples lectures possibles (cauchemar éveillé, descente aux enfers, métaphore de la création aux Xxe siècle avec les affres de l'accouchement, conte d'épouvante sur le sort de la Terre, délire religieux…) qui va loin, très loin, peut-être trop loin, dans le malsain, le mysticisme sanguinolent. Le film est fait pour déranger, mais pousse les curseurs tellement à fond qu'il faut avoir l'estomac bien accroché pour le regarder jusqu'au bout.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET